Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

ALLENDE (rue Salvador)

Quartier :

Roseraie

Commençant :

Château-d'Orgemont (rue du)

Terminant :

Sans débouché

Date dénomination :

27/06/1977

Histoire du terme choisi :

Salvador Allende (Valparaíso, 1908 - Santiago, 1973), homme d'Etat chilien.
Médecin, il s'inscrit dès 1933 au Parti socialiste chilien, et est candidat à plusieurs reprises à la présidence de la République, à laquelle il est élu en 1970 à la faveur d'une élection triangulaire, avec un peu plus du tiers des suffrages. Allende met en œuvre une importante politique de réforme agraire et de nationalisations, notamment des mines de cuivre. Cependant, le mécontentement de larges secteurs de la population face aux problèmes économiques (inflation galopante, dévaluations, pénuries, banditisme), l'antiaméricanisme de l'élite intellectuelle chilienne, et enfin la présence, au sein de la coalition pro-gouvernementale du Parti communiste qui, bien que modéré, adhérait à l'idéologie soviétique, ont fait monter la tension entre le gouvernement et les secteurs conservateurs chiliens et nord-américains. Le 29 juin 1973, un premier coup d'État militaire échoue, Allende renouvelle pourtant sa confiance à la hiérarchie militaire et au chef d'état-major, le général Pinochet. Le 10 septembre, il décide d'annoncer un référendum sur sa politique, mais le lendemain, les forces armées, qui avaient reçu le soutien actif de la CIA américaine, prennent le pouvoir, assiégeant Allende dans son palais de la Moneda, où il est sans doute assassiné par Pinochet lui-même.

Terme normalisé :

Salvador-Allende (rue)