Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

ARDRIÈRES (rue des)

Quartier :

Saint-Serge Ney Chalouère

Commençant :

Brisepotière (rue de la)

Terminant :

Sans débouché

Date dénomination :

29/03/1999

Histoire du terme choisi :

Doit sa dénomination à une ancienne closerie dans ce secteur : ardrière peut avoir pour origine étymologique, une argilière, ou mine d'argile, dont la forme ardrière serait une déformation euphonique. Vendue comme bien national à la Révolution, elle est présente sur le cadastre napoléonien de 1810. On la retrouve mentionnée en 1837. En 1877, elle est partagée en "Petites" et "Grandes Ardrières". Englobée pour partie dans les transformations du quartier consécutives à l'installation de la caserne Desjardins, seule une partie des "Petites Ardrières" subsiste en 1936.

Terme normalisé :

Ardrières (rue des)