Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

BARCLAY (rue Guillaume) *

Quartier :

Lac de Maine

Commençant :

Wigan (rue de)

Terminant :

Albert-Londres (rue)

Date dénomination :

28/03/1994

Histoire du terme choisi :

Guillaume Barclay (Aberdeen vers 1546-1547 - Angers 1608), professeur de droit à l'université d'Angers.
Il passe sa jeunesse à la cour de Marie Stuart, enseigne ensuite le droit à Bourges puis Pont-à-Mousson où il épouse une Lorraine. Des difficultés avec un collègue et avec les Jésuites l'obligent à quitter la ville pour Paris. Il accepte le 15 janvier 1605 la chaire de droit civil de l'université d'Angers dont, à sa demande expresse, il est reconnu régent le 1er février suivant. À sa mort, le 3 février 1608, il est enterré aux Cordeliers.
Son principal ouvrage, le De potestate papae, est publié en Angleterre en 1609. Il s'y fait le champion du pouvoir absolu des souverains, en déniant au pape toute ingérence dans les affaires temporelles.

Histoire de la voie :

Rue desservant le Hameau du Val d'Orge.

 

Délibération du 25 novembre 1996 : le prolongement de la rue Guillaume-Barclay prend le même nom (programme Val d'Orge III).

Terme normalisé :

Guillaume-Barclay (rue)