Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

CLAUDIUS-PETIT (rue Eugène) *

Quartier :

Saint-Serge Ney Chalouère

Commençant :

Pré-Pigeon (rue du)

Terminant :

Belfort (rue de)

Date dénomination :

25/03/1991

Histoire du terme choisi :

Eugène Petit, dit Claudius (Angers 1907 - Paris 1989), homme politique.
Né à Angers 4 rue Valdemaine, où sa mère tenait une épicerie, apprenti ébéniste à 12 ans, il devient professeur de dessin en 1934 à Lyon après avoir suivi les cours du soir de l'École nationale des Beaux-Arts. Il joue un rôle important dans les réseaux de résistance, d'où provient son nom de code "Claudius".

Député en 1945, ministre de la Reconstruction et de l'Urbanisme de 1948 à 1953, son nom est associé à la reconstruction de la France. Selon lui, le ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme doit être le grand ministère de la Construction dont la France a besoin. "J'estime, disait-il, qu'un pays moderne doit considérer le problème de la construction de logements nomme comme l'accessoire d'une politique, mais comme un élément essentiel de sa politique générale". Particulièrement attentif à résoudre la crise du logement à Angers, c'est à lui que l'on doit le nouveau quartier de Belle-Beille. Ministre du Travail et de la Sécurité sociale en 1954, il se retire la même année après l'échec devant le Parlement français de la Communauté européenne de défense appuyée par son gouvernement. Il reste député de la Loire (dernier mandat, de 1967 à 1973) et maire de Firminy de 1953 à 1971, où il développe en profondeur ses idées novatrices et son expérience en matière de modernisation de l'habitat, faisant appel à son ami Le Corbusier pour transformer cette ville minière et sidérurgique de la Loire.

Terme normalisé :

Eugène-Claudius-Petit (rue)