Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

BICARD (rue Henriette)

Quartier :

Monplaisir

Commençant :

Chalouère (rue de la)

Terminant :

Lucien-Béjeau (rue)

Date dénomination :

26/03/1973

Histoire du terme choisi :

Henriette Bicard (Metz 1886 - Auschwitz 1942), comédienne, déportée, co-créatrice de l'"Anjou-Comédie".
Commerçante de confession juive installée à Angers de 1918 à 1940, elle est passionnée par le théâtre et la scène. Elle fait partie du cercle fondateur de "L'Anjou-Comédie". Cette association-troupe joue et fait jouer dans l'entre-deux-guerres des pièces de Guitry ou de Feydeau au Quinconce et dans la salle Chemellier, ouvrant aussi la scène à des talents locaux. Pendant l'Occupation, les lois anti-juives du régime de Vichy condamnent Mme Bicard. Arrêtée par la Gestapo, elle est déportée à Auschwitz où elle décède le 15 juillet 1942.

Terme normalisé :

Henriette-Bicard (rue)