Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

TURPIN DE CRISSÉ (avenue) *

Quartier :

Centre Ville

Commençant :

Haras (rue du)

Terminant :

Bel-Air (rue de)

Dénomination précédente :

Turpin-de-Crissé (rue)

Date dénomination :

24/02/1869

Histoire du terme choisi :

Dénomination rendant hommage à l'"une des familles les plus distinguées de notre Anjou" (délibération du 24 février 1869), maison féodale dont la filiation remonte au XIIe siècle.
Pourvue de terres en Touraine (Crissé), en Poitou et en Anjou (Blou, Angrie, Varennes...), elle avait su nouer des alliances prestigieuses : Montmorency, Rochechouart, Du Bellay. Parmi ses membres figurent des évêques, des chambellans (de Charles V à Louis XI).
L'un de ses derniers représentants, Lancelot-Théodore Turpin de Crissé (Paris 1782 - 1859), peintre et collectionneur, lègue en 1850 à la Ville d'Angers ses antiquités égyptiennes, grecques, romaines et étrusques, ainsi que les dessins et peintures qui constituent aujourd'hui l'essentiel du fonds du musée Pincé.

Histoire de la voie :

Délibération du 11 mars 1893 : transformation de la rue Turpin-de-Crissé en avenue.

Terme normalisé :

Turpin-de-Crissé (avenue)